ONLINE MAGAZINE

Débat Culturel Critique et Créateur

 

 

 

LA GUERRE DES RELIGIONS

Politique, foi et terreur

sous le signe de l'apocalypse

 

 

600 pages - couverture reliée

ISBN 3-7705-4188-X - 39,90 €

 

 

Le nouveau livre des Trimondi - une des publications les plus explosives de cet automne (2005). - Collections de matériel, citations originales, et analyses spectaculaires du fondamentalisme islamique, chrétien et juif et du conflit du Proche-Orient !

 

Avec entre autres les thèmes suivants :

La culture américaine d’Armaguedon et son attente messianique du salut

Random House propage le déclin mondial

Folie de la Fin des Temps et croyance au Diable exercent une influence sur la Grande Politique et sur l'armée américaine

Le messianisme militant de l'Amérique et ses guerriers de Dieu

La croisade contre l'islam

L'auto-compréhension messianique des présidents américains

L'Amérique - une théocratie en Occident ?

Colons et terreur : des bombes pour le messie juif

L’arrière-plan religieux et les instigateurs du conflit du Proche-Orient

Les trois « pères » spirituels d’Ossama Ben Laden

La Bible, manuel des terroristes islamiques ?

Les prophéties musulmanes de la fin du monde et le terrorisme religieux

Pratiques soufies des terroristes du 11 septembre

Le messie iranien (le 12ème Imam) et la bombe A

Le Hamas comme armée de la Fin des Temps

La foi du super-terroriste Musab al-Zarkaoui

La destruction de l'Europe par la terreur comme objectif intermédiaire sur le chemin de la conquête mondiale

Le Mont du Temple : centre virtuel et réel de l'Apocalypse

La vision de paix d'un jardin sur le Mont du Temple

 

Contenu :

D’après un sondage de TIME/CNN, 59% des citoyens américains sont convaincus de vivre dans la Fin des Temps. Le Washington Post parle de la « naissance d’un âge de l'Apocalypse » et résume : « Il y a dix ans nous lisions l’essai du professeur Francis Fukuyama et nous attendions la fin de l'histoire. Ensuite vinrent les réflexions du  professeur Samuel Huntington sur le choc des civilisations. Maintenant c’est pire : nous sommes avertis de ne pas seulement nous inquiéter du choc des civilisations, mais aussi de la fin de la civilisation, telle que nous la connaissons, de la fin, peut-être, du monde lui-même. »

 

Victor et Victoria Trimondi ont écrit un travail de référence sur ce délire apocalyptique d’ampleur mondiale et l’ont identifié comme la force idéologique motrice derrière le fondamentalisme religieux. Ils examinent et comparent avec des résultats angoissants les attentes du Salut et de la Fin des Temps de la droite chrétienne aux USA, du sionisme religieux en Israël et de l’islamisme révolutionnaire mondial. Ils laissent parler les protagonistes du messianisme militant des trois confessions monothéistes à travers des citations spectaculaires, et montrent comment leurs spéculations sur le Jugement Dernier, comment leur guerre sainte contre les autres croyants et leur recherche d’un pouvoir théocratique mondial posent les fondements pour une théologie politique puissante et agressive, qui n'est comparable par sa propension à la  violence, par sa démagogie, sa force de suggestion et son totalitarisme qu'aux systèmes idéologiques du fascisme et du communisme.

 

Le nouveau livre des Trimondi documente et analyse la tentative des fondamentalistes chrétiens de transformer à moyen terme les USA en une théocratie. Il examine les contenus et la diffusion de leur fantastique délire de Fin des Temps, qui s’est déjà plus ou moins emparé de la moitié de la population américaine ; les motifs religieux de l’hostilité américaine envers l’Europe ; la croyance au diable dans l'armée US ; la mentalité de croisade d’importants sénateurs et membres du Congrès ainsi que sa résonance à la Maison Blanche ; l'inquiétante influence des télévangélistes, des auteurs de best-sellers et des élites universitaires fondamentalistes sur la grande politique ; la propagande pour une guerre de religion contre l'islam ; les interprétations de la guerre d’Irak comme annonce des guerres d’Armaguedon ; les tentatives pour faire de l’armée US une Militia Christi ; l'auto-compréhension messianique des présidents américains ; les sionistes chrétiens, leur antisémitisme masqué et leur annonce d'un second holocauste.

La section sur le sionisme religieux étudie la figure du messie militant de la droite juive ; les légitimations bibliques pour l'établissement d'un Grand Israël du Nil à l'Euphrate ; la guerre sainte chez les juifs ; le débat sur une théocratie israélienne ; le mouvement radical des colons, et leur menace de faire venir le messie par des bombes ; les relations du parti Likoud avec le messianisme militant.

 

La partie sur l'islam révolutionnaire décrit son arrière-plan et ses motivations messianiques et apocalyptiques. Les auteurs montrent comment les exigences de guerre sainte (djihad) sont dérivées de la croyance musulmane à la Fin des Temps ; ils parlent du débat sur la théocratie et la domination mondiale dans l'islam ; de la  grande popularité de la littérature musulmane sur le Jugement Dernier ; de la destruction des juifs comme condition préalable à l’apparition du messie islamique (le Mahdi) ; de la vision du monde apocalyptique et eschatologique d’Ossama Ben Laden  et de ses mentors (Chafar al-Hawali Abdullah Azzam, Ayman al-Zawahiri) ; de la tentative de l’apocalyptique musulmane de se transformer en terrorisme religieux ; du « Doomsday Document » du 9/11 ; des spéculations sur la Fin des Temps du super-terroriste sunnite Abou Musab al-Zarkaoui et du leader chiite Moktada al-Sadr ; de  l'auto-compréhension eschatologique du Hamas palestinien ; de la figure de Salut du 12ème Imam et de la bombe A iranienne ; de l'auto-compréhension apocalyptique des  terroristes islamistes en Europe.

 

La dernière section du livre montre comment le conflit du Proche-Orient, avec Jérusalem et le Mont du Temple, est devenu la scène principale du délire de la Fin des Temps dans la « guerre des religions ». Les auteurs parlent de la feuille de route pour la paix, ciblée par le fondamentalisme religieux ; des menaces de mort juives contre Ariel Sharon ; de Jérusalem et du Mont du Temple comme épicentre du délire apocalyptique et point de départ d’un incendie mondial potentiel ; de la vision de paix d'un jardin dans le lieu le plus contesté de la terre.

 

Bien que les fondamentalistes des différentes religions se combattent comme des ennemis mortels, ils s’orientent vers des idées très semblables de la fin de notre civilisation et vers un code de valeurs très semblables, qui sont dérivées de la Bible ou du Coran. Ils sont tous des enfants de la même « matrice apocalyptique » et mènent donc leur « combat des cultures » ad absurdum.

 

Le livre des Trimondi examine les thèses suivantes :

Le messianisme apocalyptique dérivé des Saintes Ecritures est dans les trois religions monothéistes le véritable moteur du fondamentalisme « moderne » et le lien globalisant qui les réunit dans un « œcoumène de la terreur ».

 

Le terrorisme religieux se comprend comme assistant de réalisation des prophéties messianiques apocalyptiques.

 

La « lutte contre la terreur » conduite par les Etats est placée par des millions de gens dans un contexte de visions de Fin des Temps et d’attente du Salut de leurs  religions respectives.

 

Des minorités de tendance messianique et apocalyptique exercent dans le monde entier une influence considérable sur la politique et la culture de l'Occident comme de l'Orient.

 

Dans les pays islamiques ainsi qu'aux USA et en Israël, existe un mouvement vers la  théocratie déjà bien avancé qui remet en question tous les principes essentiels de l'État de droit démocratique, et qui vise à la domination de sa croyance sur le monde entier.

 

Les fondamentalistes juifs, chrétiens et islamiques tirent de leurs Saintes Ecritures des idéaux et des idoles archaïques de « guerre sainte » et de « martyres », pour les  propager comme exemples religieux pour des armées entières ou pour des combattants clandestins.

 

Les textes messianiques de la Fin des Temps codifié dans la Bible et dans le Coran sont la cause idéologique de la « guerre des religions », lorsqu'ils sont pris littéralement.

 

L’oecoumène mondial et le dialogue interreligieux n'auront pas d'effet à long terme, si les différents courants de croyance ne remettent pas en question les contenus destructeurs de leurs écritures apocalyptiques et messianiques.

 

Le messianisme de la Fin des Temps et les obsessions de pouvoir et les névroses de peur qui en résultent peuvent conduire à une selffullfilling prophecy [prophétie auto-accomplissante] avec des conséquences imprévisibles et catastrophiques.

 

Le nouveau livre des Trimondi est une étude de comparaison des religions solide et approfondie avec de nombreux matériels factuels jusqu’ici inconnus sur la dimension nouvelle et effrayante du fondamentalisme religieux et sur son influence sur la grande politique. C'est une recherche remarquable et écrite dans une langue brillante, qui tient le lecteur en haleine du début à la fin et qui ouvre un débat culturel attendu depuis longtemps.

 

TABLE DES MATIÈRES

 

 

Citations d'actualité du livre :

« Dieu m’a envoyé avec une épée pour préparer l'heure du Jugement Dernier, alors Dieu seul sera glorifié sans personne d'autre à côté de lui. » (Parole du Prophète Mahomet cité par Ossama Ben Laden dans sa déclaration de guerre en 1998)

 

« Un milliard de musulmans seront finalement attirés dans un scénario de millenium, dans lequel ils conquièrent le monde [...] Plus le scénario apocalyptique est violent et actif, plus ses conséquences peuvent être destructrices, quel que soit l’irréalisme des objectifs. L'Occident ne peut pas se permettre de négliger ces fantaisies, simplement parce qu'il ne les tient pas pour réalistes. » (L'historien américain Richard Landes sur la croyance à la Fin des Temps dans le monde islamique)

 

« Le millenium américain peut être la chute du monde. De même que le rêve américain peut être suivi du cauchemar américain, le messianisme américain peut être suivi dans la foulée par l’apocalyptique américaine. » (Le théologien allemand Jürgen Moltmann sur le fondamentalisme chrétien aux USA)

 

« Comme nous l’avons vu, nous ne nous occupons pas ici d’une bande de  prophètes fous ou d’une minorité extrême en marge de la société, mais d’une école de pensée dogmatique et d’une doctrine méthodique qui conduisent inévitablement à une politique, laquelle ne peut pas tolérer les concepts des droits de l’homme et du citoyen, parce que leurs représentations de la totalité [religieuse] du temps et de l’espace ne laissent pas de place pour la tolérance. Il s'agit d’un mouvement qui possède une grande force interne de foi mystique. » (L'historien israélien Uriel Tal sur les colons juifs radicaux)

 

« Le Mont du Temple est comme un volcan fumant, qui relâche constamment des bulles et qui menace d'exploser. » – « Si le lieu saint est endommagé, tout la honte retombe sur Israël et des forces destructrices apocalyptiques pourraient être déchaînées. » (Le groupe israélien Keshev, un Centre pour la Défense de la Démocratie, sur la signification du Mont du Temple dans le conflit du Proche-Orient.)

 

Biographies :

Victor et Victoria Trimondi sont des auteurs et des culturologues libres. Nombreuses publications communes, projets de recherche, voyages d'études et exposés sur  l'interdépendance du mythe, de la religion, de l’histoire et de la politique. Leurs derniers livres publiés, « Der Schatten des Dalai Lama – Sexualität, Magie und Politik im tibetischen Buddhismus » (Patmos 1999) et « Hitler-Buddha-Krishna – Eine unheilige Allianz vom Dritte Reich bis heute » (Überreuter 2002), ont été un succès dans les médias et le public. – Leur homepage « Recherche culturelle critique et créative » est : www.trimondi.de 

 

Service de presse des éditions Wilhelm Fink – Jühenplatz am Rathaus –

D-33098 Paderborn

 

 

 

 

© Copyright 2003 – Victor & Victoria Trimondi

Le contenu de ces pages est permis pour un usage personnel et non-commercial,

 à condition que cette mention de copyright soit gardée intacte. Tous les autres droits,

 incluant les droits de publication sous n’importe quelle forme, doivent être obtenus

par une autorisation écrite des auteurs.